Ecoravie : Un habitat participatif, écologique et intergénérationnel dans la Drôme

Ecoravie les habitants de l'habtat participatif

06 déc Ecoravie : Un habitat participatif, écologique et intergénérationnel dans la Drôme

Plus que quelques jours à tenir avant que les habitants d’Ecoravie, les « Ecoravissants » s’installent dans l’un des trois bâtiments neufs de leur habitat groupé. Un projet intergénérationnel porté depuis 9 ans par ses habitants et une façon de vivre le logement autrement.

Un projet de longue haleine

Neuf ans après les premières réunions d’information, l’emménagement d’Ecoravie est prévu dans quelques jours. Une utopie pour certains, qui s’est finalement transformée en essai réussi. Situé à 5 minutes du centre-ville de Dieulefit dans la Drôme, le premier bâtiment sorti de terre sur les trois à venir propose des appartements de 35 à 100 m2, des surfaces résolument réduites grâce à la mutualisation des espaces : bureaux, laverie, caves… dans un bâtiment commun. Mais qui sont ses futurs habitants ? 25 adultes de 30 à 82 ans et une vingtaine d’enfants qui ont fait le choix de construire ensemble leur logement sur une parcelle de 8000 m2.
Pour mener à bien ce projet, les habitants ont créé une société et ont apporté de 5 000 à 220 000 euros selon leurs moyens, soit 1 million en tout (sur les 3,2 millions nécessaires au projet). Puis des investisseurs participatifs, une quinzaine de personnes, ont accepté de financer Ecoravie pour un montant de 700 000 euros, une somme qui leur sera progressivement remboursée par les locataires, car il n’est pas question de propriété mais bien de droit d’usage.

Une éco-construction et un bâtiment passif voire frugal

La démarche est aussi écologique et les choix de construction le prouvent : après 3 mois d’un chantier participatif, un bâtiment compact pour limiter l’emprise au sol est sorti de terre. Les matériaux sont locaux et écologiques comme ces ossatures bois remplies d’un mélange d’enveloppes de riz (de Camargue) et terre, recouvertes d’un enduit en terre et de paille, un isolant qui résiste bien au feu.
Grâce au choix d’implantation du bâtiment et des vérandas bien orientées au soleil, les habitants ont fait le choix de se passer de chauffage et de climatisation. L’eau de pluie est récoltée et des panneaux solaires disposés sur toute la toiture produisent plus d’énergie que le bâtiment n’en consomme et chauffent l’eau chaude sanitaire.
Un ensemble d’éléments économes et écologiques qui permet d’obtenir des loyers et des charges très faibles pour chaque habitant.

Ecoravie, bâtiment solaire thermique

Ecoravie, bâtiment solaire thermique

Esprit communautaire es-tu là ?

Avant de s’engager dans ce type de projet où l’humain est au cœur du projet, il faut se poser les bonnes questions car ce type d’habitat n’est pas envisageable pour tous. La réponse tient dans ces valeurs incontournables : bien s’entendre avec ses voisins et partenaires tout au long de la durée du projet (9 ans et plus pour Ecoravie), accepter de modifier sa zone de confort (pas de chauffage, ni climatisation) et s’ouvrir aux nouvelles innovations comme les toilettes sèches, aimer la participation collaborative pour les prises de décision et s’impliquer durant les travaux. Si vous avez répondu oui à l’ensemble de ces points, alors l’habitat groupé participatif est fait pour vous et si vous voulez franchir le pas, des visites sur le site sont organisées une fois par mois.

Fabrication des cloisons en terre, Ecoravie

Fabrication des cloisons en terre, Ecoravie

> www.ecoravie.org

Contacter l'auteur

Please leave this field empty.

Soyez le premier à commenter

Poster un commentaire