Les travaux du « Balcon vert » entre les gares de l’Est et du Nord à Paris ont débuté

Balcon vert paris

20 Déc Les travaux du « Balcon vert » entre les gares de l’Est et du Nord à Paris ont débuté

Véritable « Balcon vert » avec son jardin de 2 600 m2, le futur toit-terrasse de l’hôtel Okko situé dans le prolongement du quai n°1 de la Gare de l’Est va participer aux objectifs de la Mairie de Paris de réaliser 100 hectares de végétalisation dans la métropole, d’ici à 2020.

Un jardin de 2 600m2 entre Gare du Nord et Gare de l’Est

15 ans après sa première évocation, les travaux du toit-terrasse du futur hôtel ont pu débuter en juin 2016 pour une fin prévue en 2019. Selon la SNCF et la Mairie de Paris, les deux partenaires principaux de ce projet, ont été

« soucieuses de travailler à l’amélioration du quartier des deux gares, ont réfléchi à l’aménagement de cet espace, afin de faciliter les relations d’intermodalité pour les voyageurs et de créer un véritable lieu de promenade et de détente pour les riverains, en exploitant le délaissé ferroviaire, situé en contrebas de la rue d’Alsace, dans le prolongement du quai N°1 de la gare de l’Est ».

Ce jardin public de 2 600 m2 appartenant à la Ville de Paris sera ouvert sur le futur Hôtel lifestyle et 4 étoiles Okko sous la maîtrise d’œuvre du cabinet d’architecture SLA et le Maître d’Ouvrage du projet, Spie Batignolles Immobilier qui proposeront 170 chambres pour les voyageurs d’affaires.
Accessible aux voyageurs via un escalator depuis le quai n°1 de la Gare de l’Est et un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite, le Balcon vert permettra de rejoindre les deux gares en évitant la rue d’Alsace. Sachant que la gare du Nord est la gare la plus fréquentée d’Europe, les 6 000 voyageurs/jour qui empruntent aujourd’hui la rue d’Alsace pourront effectuer leur correspondance avec les bus, métro et trains via ce trait d’union vert : il offrira un temps de pause agréable aux voyageurs tout en améliorant le cadre de vie des habitants du quartier.

Quai-Est-balcon-vert-paris

Quai Est

Objectif 2020: 100 hectares de toits, de façades et de murs végétalisés

Ce projet s’inscrit aussi dans l’ambition de la Mairie de Paris de réaliser 100 hectares de végétalisation dans la métropole, d’ici à 2020. Selon Penelope Komites, adjointe à la Maire de Paris, chargée des Espaces Verts, de la Nature, de la Biodiversité et des Affaires funéraires qui s’exprimait sur France 3 Paris-Ile-de-France : « En terme d’urbanisme, les choses bougent et les architectes imaginent de nouveaux projets qui permettent de mieux donner une place au végétal dans la ville. »
Les travaux commencés mi-juin devraient durer 3 ans : ils débuteront par l’enlèvement des voies ferrées, le renforcement du mur de soutènement puis par la démolition du centre de tri postal.

« Un projet extrêmement complexe, par sa situation en bordure des voies ferrées » selon SLA Architecture, architecte mandataire de ce projet, mais qui, dans son aboutissement, modifiera sensiblement l’image et le visage du quartier.

Quai Sud balcon vert-paris

Quai Sud

Contacter l'auteur

Veuillez laisser ce champ vide.

Soyez le premier à commenter

Poster un commentaire